[DOSSIER 2.05] L’isolation extérieure en fibre de bois

L’isolation thermique par l’extérieur en panneaux de fibres de bois

Le moins utilisé de tous les isolants en ITE, et pourtant très efficace. Mais son prix beaucoup plus élevé que pour un polystyrène expansé freine son développement dans ce domaine.

Écologique, efficace, mais surcoût élevé

En plus des préoccupations habituelles d’économie d’énergie, et de développement durable, la fibre de bois apporte une prise en compte de la dimension écologique dans le choix des matériaux.
C’est en effet un matériau renouvelable d’origine 100 % naturelle.
Sa mise en place peut être faite directement sur l’ossature ou bien sur un panneau en particules de bois rapporté dans le cas d’une maison à ossature bois. Pour les autres supports tels que maçonnerie, sa pose se fera en calé-chévillé en panneaux rigides.

Après la laine de roche c’est l’isolant extérieur qui laissera le mieux respirer le support, et qui permettra une régulation de l’humidité optimale.

Son autre atout par rapport au reste des isolants est l’affaiblissement acoustique apporté, qui peut être très utile dans les milieux urbains.

Il faut toutefois savoir que son énergie grise est trois fois plus élevée que pour le polystyrène expansé (pour les panneaux, pas pour les fibres seules, non liées) car c’est un matériau très peu fabriqué en France, et qui nécessite donc des coûts de fabrication et de transport élevés.

Conductivité thermique lambda = compris entre 0,039 et 0,050 W/m.K

Épaisseur pour obtenir les aides financières = 16 cm

panneau

La fibre de bois et le confort d’été

C’est un isolant qui est connu pour son confort d’été, c’est à dire sa capacité à retenir et emmagasiner la chaleur qui vient de l’extérieure. La fibre de bois étant très dense peut retenir beaucoup de chaleur, en plus de celle qu’elle bloque. Et elle la restituera pendant de longues heures le soir ou la nuit quand il commence à faire plus frais. A ce niveau, la fibre de bois est le meilleur isolant.

Mais une étude de l’Empa (Laboratoire fédéral d’essai des matériaux et de recherche – institut de recherche suisse) a montré les principaux facteurs qui influent sur le confort d’été (tests réalisés sur l’isolation en toiture).

L’Empa a testé tous ces paramètres sur une maison bien isolée, et ce qui influe le plus sur le confort d’été est :

  • La protection des surfaces vitrées
  • La sur-ventilation nocturne
  • La faible utilisation des équipements générant de la chaleur
  • Une forte performance thermique globale des parois

La nature de l’isolant n’arrivant qu’en 7 ème position des facteurs influant sur le confort d’été.

Donc oui la fibre est le meilleur isolant pour l’été, mais son influence assez minime doit être connue car son surcoût est élevé.