Blog

Toute l'actualité liée à l'isolation

L’isolation thermique réussie : une double économie

Posté le 17 octobre 2016 | Par: | Categories : Blog | 0 commentaire

Clarification du concept d’isolation thermique

isolation-exterieure-des-murs

L’isolation thermique est une technique permettant de protéger une habitation contre l’excès calorifique ou  le pont thermique des matériaux de construction. A ce titre, on utilise plusieurs isolants adaptés d’une part à l’architecture de la maison, et d’autre part aux spécificités climatiques de la zone d’implantation. Ce procédé a pour avantage de réduire les consommations d’énergie  afin de réguler la température dans le logement.

Les matériaux de l’isolation thermique

L’isolation varie d’une pièce habitable à une autre. Ainsi, pour les combles (aménagés ou perdus), il est conseillé de procéder à un soufflage à partir de flocons d’isolants ou d’appliquer de la laine de coton (combles perdus). La laine de mouton est efficace pour l’isolation des toitures, car elle est très adaptée pour la régulation de l’humidité. La ouate de cellulose est bien indiquée pour l’isolation phonique et résiste bien à la chaleur. Il est important de notifier que le choix du matériel d’isolation doit prendre en considération les exigences architecturales du bâtiment qui se doivent d’être couplées aux caractéristiques (prix, résistance, l’inflammabilité ou non) dudit dispositif de protection thermique. Ce précédent bien analysé participe à la préservation de l’environnement qui se veut écologiquement durable.

Les isolations par l’intérieur et l’extérieur

L’isolation par l’intérieur consiste à disposer des isolants contre les murs internes d’un bâtiment. A ce titre, deux types de techniques à savoir les doublages (sur ossatures ou collés) sont fréquents. La première se termine par la pose de plaques de plâtre, tandis que le second utilise couramment le polystyrène expansé ou le polyuréthane. Tout ceci permet de conserver la température ambiante de l’intérieur des locaux, tout en permettant la pérennisation des ouvrages pour des économies financières. Le sujet des économies liées à l’isolation est traité plus longuement dans cet article dédié.

L’isolation par l’extérieur étant le contraire de celle par l’interieur, il est important de distinguer essentiellement trois techniques parmi les plus utilisées. Il s’agit des poses (collée et calée-chevillée) et d’une fixation mécanique par profilés dont l’efficacité est moyenne par rapport aux deux premières respectivement forte et faible. Cette méthode d’isolation permet l’insonorisation des bâtiments et un bilan énergétique meilleur pour la sauvegarde des matériaux. D’ailleurs dans le cas d’un bilan énergétique, vous trouverez sur ce site un « DPE » en ligne vous permettant de calculer les dépenses énergétiques de votre bien.

Laisser un commentaire